Compte rendu de la statutaire du 25 octobre à Culture Vélo

Membres présents : Olivier, Marek, Xavier, Cyril, Hervé G, Christophe, Eric D, Bruno et Stéphane B

Invités, impétrants et transférés : Stéphane Pochat (le boss de Culture Vélo)

Nous sommes tous venus en moto (ou scooter) pour voir des vélos…si c’est pas bobo, ça. Donc nous étions chez Stéphane, gérant de Culture Vélo, parce que le vélo, c’est de la culture car fini, le vélo de maman, chanté par Yves Montand.

Maintenant, le vélo ça rigole pas, c’est technique, c’est beau, il y en a pour tous les styles dont le vélo Gravel !!!

Késako ?? Je suis allé chercher sur un site spécialisé car je dois l’avouer, j’étais pas trop attentif. Alors le vélo Gravel « venu tout droit des grandes plaines américaines, se définit par celui qui le conduit. Selon vos habitudes, vos envies, le vélo Gravel sera urbain, sportif, polyvalent. Savant mélange, peut-être un peu fou, entre le vélo route, le cyclosport, le VTT et le vélo voyage. Le vélo Gravel est atypique et il se définit par une philosophie : Un vélo pour les regrouper tous, et dans l’aventure les lier ».

Et franchement, y a des mecs qu réfléchissent en marketing, non ?

On en a même vu un avec une seule fourche, enfin, ce n’est plus une fourche, en fin de compte. Ça a épaté Eric D, malgré son problème de braguette.

Bon, voilà, sinon c’est une affaire qui roule le vélo (hahaha) mais pas vu de pédales dans son magasin.

A ce sujet, pourquoi on appelle les homos pédales ? En réalité, pédale n’est pas juste. La bonne expression est « être de la pédale ». Pourquoi ? Les cyclistes sont tous des homos ?

Voilà l’explication :
« Expression française du début du XXème siècle qui naît avec l’apparition de la petite reine bien en vogue en cette période d’après-guerre. Elle est par contre construite sur le même modèle que d’autres expressions plus anciennes dans le même sens comme être de la jaquette ou de la manchette. Il est à remarquer que le rapport entre la pédérastie et le cyclisme n’a pas été prouvée formellement mais par des suppositions et des faits racontés par les journalistes sportifs. En effet, dans le milieu cycliste français de l’époque, et en marge de l’équipe principale, il existait un groupe de garçons dont le niveau était plus modeste et d’un genre assez spécial, méprisés par les coureurs virils qui les traitaient de pédales qui craquent. »

Bon sinon, il faudra réfléchir au maintien de Xavier au sein du club car il a acheté une énorme pissaladière qui a été peu dégustée. Conclusion, on a dû vendre le reste place de la Joliette le lendemain.

Pour terminer, oui ce compte rendu est court mais faut dire que j’étais crevé (picolé la veille) et que je suis resté sur un canapé que Stéphane a eu la bonne idée d’installer dans son magasin ; genre IKEA mais confortable.

Mais on n’est pas rentré tard, ça c’est bien mais l’autoroute était fermée, ça c’est mal.

Donc faute de vélo,
On est allé chercher des corneilles
Du côté de Marseille
A motocyclette.
Soudain qui vois-je devant moi ?
Un’ beau Eric au frais minois
A motocyclette.
En arrivant à sa hauteur,
J’y fais’ un sourire enchanteur
A motocyclette.
Il rit aussi, on parle alors
Et il me dit dans nos transports
A motocyclette.

Pour ceux qui n’ont pas reconnu : https://www.youtube.com/watch?v=VDt1poFpWmM

Pour aller, on fera mieux jeudi prochain.

(je ne sais même l’heure où l’on a conclu….)

(désolé cher Président Macro Sarkoziste Gentlemen Driver, la prochaine fois, je mets les stats passées et futures!!!)

X